Burkina : un grand opérateur économique inculpé pour « fraude fiscale » libéré sous caution de 700 millions de FCFA

image

Inoussa Kanazoé, grand opérateur économique burkinabè évoluant notamment dans le domaine de la cimenterie qui avait été inculpé en avril par la justice burkinabè pour « fraude fiscale et de surfacturation, estimées à des milliards de FCFA », a été libéré sous caution de 700 millions de FCFA, a-t-on appris de source concordantes.

Le procureur reproche également à M. Kanozoé responsable de la société Cimenterie du Faso (Cimfaso), d’avoir « mis sur le marché du ciment avarié » ou « du ciment n’ayant pas été produit par la société mais reconditionné dans des sacs » de la société.

Après son arrestation, des commerçants avaient manifesté à Ouagadougou pour réclamer la libération de l’homme d’affaires par ailleurs membre de la Chambre de commerce du Burkina Faso.

Pour sa part, le réseau national de lutte anti-corruption (RENLAC) avait appelé les acteurs de la justice burkinabè à « résister aux différentes pressions » dans le cadre de ce dossier.

L’ONG invite les opérateurs économiques sincères à emprunter le chemin de l’assainissement du milieu des affaires en se battant résolument contre les « pratiques mafieuses » et en s’engageant dans le combat pour un Burkina prospère où il fait bon de vivre.

Par Xinhua | 26-05-2017

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s