Gambie : l’ex-président Jammeh soupçonné d’avoir détourné 50 millions de dollars

image

L’ex-président gambien, Sir Professor Doctor Aladji Yahya Jammeh, candidat malheureux de la présidentielle de décembre 2016, installé dans une villa de Malabo, en Guinée équatoriale, depuis son départ de Banjul le 21 janvier, commence à avoir des ennuis judiciaires.

La justice gambienne a gelé les biens de « Le roi qui défie les rivières », car elle le soupçonne seulement, sans jugement, d’avoir détourné plus de 50 millions de dollars avant son départ en exil, a-t-on appris de VOA Afrique.

« L’ex-président Yahya Jammeh a personnellement ou indirectement procédé au retrait illégal d’au moins 50 millions de dollars de la Banque centrale » de fonds appartenant à l’Etat, a déclaré le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou, lors d’une conférence de presse.

Pour ceux qui suivent les agissements des nouvelles autorités gambiennes, après le départ négocié de Babili Mansa, une telle affaire ne les fera pas tomber des nues.

Début mars, d’après un article de Jeune Afrique, la justice gambienne enquêtait sur le détournement présumé de 8 millions de dollars au profit de sa fondation, une somme multipliée à 6.

Mais elle ne pouvait pas songer à une extradition, car elle aurait eu sa réponse dans l’entourage de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le chef de l’État équato-guinéen : « Nous n’avons aucun accord d’extradition avec la Gambie ».

Kouroukanfouganews

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s