Michel Kafando nommé envoyé spécial de l’ONU au Burundi

image

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a nommé celui qui a été le président de la transition au Burkina Faso comme son envoyé spécial au Burundi.

L’ex-président burkinabè aura entre autres pour rôle de conduire et coordonner les efforts de l’ONU de promouvoir la paix et le développement durable au Burundi. En plus, il apportera son assistance aux efforts de la Communauté de l’Afrique de l’Est au dialogue entre les protagonistes de la crise burundaise, précise le document de l’ONU.

M. Kafando avait déjà dans le passé assuré, pendant près de 10 ans, de hautes fonctions dans la diplomatie internationale.

Il a dirigé le Burkina après la période trouble qui a suivi la fuite du président Blaise Compaoré, chassé par des manifestations de rue après 27 ans de règne.

Désigné comme président de la transition, M. Kafando a été à la tête du Burkina Faso de novembre 2014 à décembre 2015 avant de céder le pouvoir au chef de l’Etat élu, Roch Marc Christian Kaboré.

Bien avant cela, il a été le ministre des affaires étrangères en 1972. Il a aussi servi comme représentant permanent de son pays à l’ONU, de 1981 à 1982.

Agé de 65 ans, M. Kafando est détenteur d’un titre docteur en sciences politiques de l’Université de Sorbone, en France. Il est marié et père de deux enfants.

Par VOA Afrique | 06-05-2017

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s