La Côte d’Ivoire a décidé de l’envoi de 150 soldats au Mali

image

La Côte d’Ivoire a décidé de l’envoi d’une mission militaire au Mali pour appuyer la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), a-t-on appris des sources concordantes, dont RFI et l’AFP.

Cette mission aura pour tâche première de sécuriser tout le camp de l’ONU à Tombouctou et d’assurer l’escorte des convois logistiques de la Minusma dans le secteur, qui tombent plus souvent dans l’embuscade des terroristes.

C’est la première fois que l’armée ivoirienne va participer directement à la guerre contre la terreur au Mali avec une « unité combattante » de 150 soldats, qui rejoindra la force de l’ONU à Tombouctou. Elle avait envoyé un « peloton de transport » à la Minusma, mais jamais d’unité combattante.

Lors d’une cérémonie tenue à Abidjan, où ces soldats ont été présentés, le tout nouvel homme fort de la grande muette ivoirienne, le chef d’état-major, le général Touré Sékou, s’est montré rassurant quant à cette mission confiée à ses hommes.

« Nous pensons en tant que militaires que tout théâtre d’opérations comporte des risques, bien que les risques peuvent varier d’un théâtre à un autre, nous pensons en tant que militaires que nos hommes ont été bien formés, qu’ils ont été bien sélectionnés et ils ont un équipement adapté. Nous pensons qu’ils devraient s’en sortir », a-t-il fait une telle apologie.

Et le général Touré Sékou de continuer pour nous faire sous-entendre ‘quand le feu est à la maison de ton voisin, la tienne est en danger’ : « C’est le retour de la Côte d’Ivoire avec des ambitions plus grandes : la lutte contre le terrorisme. Chacun de nous le sait, un seul pays ne peut pas lutter contre le terrorisme. Donc c’est ensemble que nous pouvons lutter contre ce phénomène. »

Dans un moment où les groupes terroristes, qui avaient été dispersés dans la nature par une intervention militaire française baptisée Serval, ensuite Barkhane ou Minusma, sévissent au nord et au centre du Mali, comme pour répondre à l’«offensive de printemps» des talibans en Afghanistan, une telle mission tombe du ciel.

Kouroukanfouganews

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s