Le “Soundiata Keïta” de la politique ivoirienne, est debout: la marche vers la présidentielle 2020 sur des pistes brouillées

image

Le “Soundiata Keïta” de la politique ivoirienne, Soro Kigbafori Guillaume, est debout, après tant d’humiliations, de coups bas et de traquenards, que les scélérats lui ont tendu : affaire d’écoutes téléphoniques l’impliquant avec Djibril Bassolè dans une tentative de contre-putsch au Burkina, le mandat d’amener émis contre lui en France pour répondre à une plainte de Michel Gbagbo, une IIIe République dont il n’est plus le dauphin constitutionnel, etc…

En principe, après que le temps lui a donné raison, et que les autorités se débattant dans l’œil de cyclone sollicitent son expérience pour ramener la paix et la sécurité au pays, le redoutable Tièni Gbanani ne devrait penser à d’autres perspectives politiques que l’unité de la coalition dont il est issu. Mais l’Enfant béni de Ferkéssédougou semble théoriser des plans sur l’échiquier politique du parti RDR et de la coalition RHDP dont il est l’un des challengers, pour jouer des rôles clés dans l’élection présidentielle de 2020.

Un article révélateur du journal L’Intelligent d’Abidjan semble prédire les ambitions de « l’homme de mission » en  plan A et B. À en croire ce journal, un shadow cabinet 2, car un premier existe déjà, se met en place dans la « Maison Soro » pour faire face aux différents intempéries et autres coups bas qui peuvent se retrouver sur la « route » qui mène en 2020.

Selon le journal, pour soutenir et promouvoir l’image de l’actuel Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, et de la redorer après qu’elle a été souillée par la cabale, la « Maison Soro » est en train de recruter des éminences grises et d’autres experts en marketing politique.

Il va sans dire pour les non initiés en politique manœuvrière que le Spartacus de 2002, ménage sa monture pour conquérir la succession du président Ouattara. Mais compte tenu des dés déjà jetés dans son camp quant à l’élection présidentielle de 2020 – si l’on se fie au pacte secret sacré qui privilégie une candidature PDCI – nous réitérons que ce redoutable animal politique qu’est Soro n’a qu’un plan B, qui consisterait à mettre pression sur les décideurs de sa famille politique, particulièrement MM. Ouattara et son aîné Bédié, afin d’être un grand choix de la famille à l’horizon 2025.

Le contraire pourrait le couronner l’homme politique le plus doué du siècle, pour être au-dessus des surdoués en art politique comme les Obama et consorts. Car il lui serait très difficile de traverser le Rubicon en l’espace de quatre ans et exécuter son plan A, c’est-à-dire créer une dissidence et constituer un arsenal de campagne pour remporter avec assurance et succès la magistrature suprême en 2020.

KouroukanfougaNews

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s