Pétition pour la libération de Gbagbo/26 millions de signatures recueillies : comment, quand…et après ?

image

Le vœu le plus cher de l’écrivain centenaire ivoirien Bernard Blin Dadié, et de l’ex-Premier ministre togolais lui-même écrivain Joseph Kofigoh, porte-flambeau de la libération de Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la Jeunesse Blé Goudé (tous deux jugés à la CPI pour des crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale ivoirienne de 2011 qui dénombre 3000 morts), semble exaucé.

Recueillir 20 millions de signatures, c’était l’un des plus durs pensums qu’ils s’étaient résignés à accomplir dans une date limite de trois mois.

Pour ce faire, Bernard Blin Dadié, dans un message qui a été rendu public mercredi 22 juin 2016 à l’occasion du lancement de la cérémonie de cette pétition internationale pour la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, invitait tous les hommes et femmes à signer la pétition pour « ouvrir les portes des prisons, en sortir les occupants en Afrique et en Europe » et « mettre fin à tous les empires. »

Pari gagné, même si les chiffres ont été recueillis en l’espace de six mois, au lieu de trois mois ; et même si les 26.767.291 de signatures enregistrées dans la période du 22 juin au 25 décembre 2016 en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde, sont époustouflants et restent à vérifier pour quelques citoyens ivoiriens.

Certains commentaires comme celui de Kouadio Ange Pandry, sur le portail de Abidjan.net, n’ont pas tardé à contester les chiffres: « Vraiment 13 million sur 22 millions d’habitants en côte d’Ivoire qui ont signé la pétition ??? Soit plus de la moitié de la population ivoirienne, j’ai un doute légitime. Vu la composition politique du pays. Et l’opinion populaire que beaucoup d’ivoiriens ont de Blé Goudé et son mentor. Surtout Blé Goudé un monsieur sans pitié pour tous ceux qui pensent pas comme lui. C’est très étonnant », a réagi, ce dernier.

Pour les initiateurs qui claironnent du fait que ‘’la moisson a dépassé toutes les espérances’’ pour voir enfin Laurent Gbagbo ‘’libre’’, il n’est pas question de tirer son épingle du jeu, car la bataille est loin d’être gagnée et il y a d’autres démarches à faire qu’ils égrènent dans cet article de l’APA que nous prenons pour source et prélevons pour vous sur Abidjan.net, intitulé :

PLUS DE 26 MILLIONS DE SIGNATURES RECUEILLIES EN CÔTE D’IVOIRE ET À L’EXTÉRIEUR POUR LIBÉRER GBAGBO

Quelque 26 767 291 signatures ont été recueillies en Côte d’Ivoire et à l’extérieur dans le cadre de la pétition internationale visant la libération de l’ex-président Laurent Gbagbo, a appris, jeudi, APA dans la capitale économique ivoirienne.

L’information a été donnée au cours d’une cérémonie de restitution de l’opération initiée le 22 juin 2016 par l’écrivain ivoirien Bernard Blin Dadié et l’ex-Premier ministre togolais Joseph Koffigoh, au domicile de l’homme de la littérature à Cocody quartier des Ambassades , à l’Est d’Abidjan.

‘’La collecte générale s’élève à 26.767.291 signatures enregistrées dans la période du 22 juin au 25 décembre 2016 en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde pour la libération du président Laurent Gbagbo’’ a déclaré Me Francis Elisé Trazié, huissier de justice qui a supervisé l’opération de la signature de la pétition, avant de remettre les actes au requérant Bernard Dadié.

Dans les détails, Me Trazié a chiffré qu’en Côte d’Ivoire, ce sont 13.853.390 personnes qui ont ‘’effectivement’’ signé la pétition dont 3.610. 608 pour le District d’Abidjan, suivi de la région du Haut-Sassandra avec 1.034.910 pétitionnaires.

En Afrique, 4 290 608 signatures ont été récoltées dans 13 pays dont le Cameroun (1.238 075 signatures), le Togo avec ses 1.002.000 pétitionnaires, le Ghana (1.010.768), le Burkina Faso (300), l’Afrique du Sud (548 646) le Maroc (223)…

L’Europe a mobilisé 7 497 513 signatures, notamment en France (1 843 365), en Grande-Bretagne (1803180) et en Italie (2 138 075)…quand en Amérique 1 125 512 personnes souhaitent la libération de l’ancien président ivoirien.
Pour le principal initiateur de la pétition, Bernard Dadié, son appel a été ‘’entendu et bien entendu partout dans le monde’’, soulignant que ‘’la moisson a dépassé toutes les espérances’’ pour voir enfin Laurent Gbagbo ‘’libre’’.

Maurice Lohourignon, Secrétaire exécutif du Comité de pilotage de l’opération a exprimé sa ‘’satisfaction’’ pour les résultats de l’opération.

‘’Maintenant, nous allons poursuivre la bataille au niveau des décideurs en déposant ces signatures auprès des chancelleries, des organismes internationaux dont le Conseil de sécurité de l’ONU, l’UE, l’UA…pour accentuer la pression pour la libération du président Gbagbo, du ministre Charles Blé Goudé et de tous les détenus politiques en Côte d’Ivoire’’ a-t-il souligné.

L’ancien chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo est détenu à la Cour pénale internationale (CPI) depuis novembre 2011 où il comparait pour ‘’crimes de guerre et crimes contre l’humanité’’ en compagnie de son dernier ministre de la jeunesse, Blé Goudé, pour leur présumé rôle joué pendant la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011.

HS/ls/APA

Par Kouroukanfouganews
Publié le 30 décembre 2016

Visitez et aimez notre nouvelle page KouroukanfougaNews pour avoir accès facile à plus d’ActuaRéalité: https://m.facebook.com/kouroukanfouganews/

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s