Affaire écoutes téléphoniques Bassolé-Soro: l’inexploitabilité de la bande sonore et la relaxe de Bassolé

image

C’est peut-être la fin du film des présumées écoutes téléphoniques entre Djibrill Bassolé, l’ex-chef de la diplomatie Burkinabè sous Blaise Compaoré, et Guillaume Soro, l’actuel président sortant de l’Assemblée nationale ivoirienne. Et pourquoi pas la relaxe de Bassolé, emprisonné depuis fin septembre 2015, sans une once de preuve, selon ses avocats.

Disons que suite à l’analyse de l’Allemand Hermann Künzel, expert en investigation acoustique chargé d’authentifier la bande sonore des présumées écoutes téléphoniques impliquant Djibrill Bassolé et Guillaume Soro dans le contre-coup d’État de septembre 2015, le juge d’instruction en charge du dossier a réuni, selon RFI, mercredi matin 14 décembre toutes les parties, dont Djibrill Bassolé, pour exposer les résultats du rapport. Par euphémisme, Me Varaut, l’un des avocats de Djibrill Bassolé, affirme que l’expert n’a pas pu découvrir le pot aux roses dans les écoutes, et qu’en principe son client doit recouvrer sa liberté.

Rappelons que cette affaire d’écoutes téléphoniques avait défrayé la chronique dans la presse et sur les réseaux sociaux et envenimé plus tard les relations diplomatiques entre Ouagadougou et Abidjan, mais améliorées en ces jours, comme l’avait promis Alassane Ouattara après un tête à tête avec Roch Marc Christian Kaboré.

Ces enregistrements téléphoniques, avaient été révélés, quelques semaines après l’échec du coup d’État fomenté par le général Gilbert Diendéré et l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Leur révélateur, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, alors Premier ministre du gouvernement de transition présidé par Michel Kafando, persiste et signe sur son authenticité, mais il pourrait lui-aussi être poursuivi pour enrichissement illicite sur l’achat de parcelle, qui l’empêche de rentrer d’un séjour qu’il effectue depuis des mois au Canada, malgré les injonctions du président Roch Kaboré.

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne avait nié en bloc dans un tweet cette conversation en ces termes: « Je savais que ça allait être dur! Mais je ne savais pas qu’on irait si loin! Grossier! #Fake #gks ».

Quant à Djibrill Bassolé, écroué à la Maison d’Arrêt et de Correction des Armées (MACA), depuis fin septembre 2015, en attendant son procès pour haute trahison et atteinte à la sûreté de l’Etat dans le cadre des enquêtes sur ce coup d’Etat, il réfute aussi totalement son implication dans une telle affaire d’écoutes téléphoniques.

Dans un message posté sur sa page Facebook le 18 août, adressé à son comité de soutien, il ne cesse de clamer son innocence: « chers Amis, puisque la justice militaire ne fait pas son travail pour faire émerger la vérité, voici ma contribution. Le montage grossier qui est présenté comme des écoutes entre Guillaume Soro et moi-même avait été présenté à certains de mes proches avant sa divulgation sur internet. Cette manœuvre d’intimidation avait pour but de convaincre mes proches de témoigner contre moi. Bien entendu aucun n’a cédé à cette pression. Quelques jours avant la diffusion de l’enregistrement par Théophile Kouamou, un ministre très en vue de la transition le faisait écouter sur son téléphone portable aux journalistes français lors du forum paix et sécurité de Dakar. Pourquoi cette soi-disant pièce à conviction majeure apparaît plus d’un mois après mon arrestation sur internet sans être entre les mains de la justice ? Croyez-vous que s’il s’agissait de réelles écoutes judiciaires, la transition aurait procédé ainsi ? Sans compter que la justice n’a pas le support original et refuse de le communiquer à mes avocats. Sans compter l’expertise versée au dossier qui atteste qu’il s’agit d’un montage. Il est temps que cette mascarade cesse. »

Par Kouroukanfouganews
Publié le 15 décembre 2016

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s