Côte d’Ivoire: l’’’homme de mission, non d’ambition’’, Soro, invite les habitants de Sans Pédro à ratifier la nouvelle Constitution

image

Le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori SORO, était à San Pedro ce vendredi 14 octobre 2016, où se tenait la 6e édition des Journées nationales pour la valorisation de l’agriculture (JNVA) qu’il devrait parrainer en présence des hautes personnalités, comme le Président de la CEI, Youssouf BAKAYOKO représentant le Président Henri Konan BEDIE, haut patron des JNVA 2016, le ministre Allah Kouadio REMI de l’Environnement et du développement durable, les élus et cadres de la région.

L’homme qui pourrait perdre sa place du deuxième homme de la République de Côte d’Ivoire, en cas d’une victoire de Oui au référendum de ce 30 octobre pour valider le texte de l’avant-projet de la nouvelle Constitution, Guillaume Soro, a invité de bonne foi, ce vendredi, les habitants de Sans Pédro à se mobiliser pour aller voter et ratifier la nouvelle Constitution que les députés de son hémicycle ont entériné à une majorité écrasante.

Pour ce faire, « Le président de la République me charge de vous dire que son souci est de laisser à la Côte d’Ivoire une paix durable, faire en sorte que la Côte d’Ivoire soit un pays stable. Je vous invite à accompagner le président de la République dans sa volonté de reformer notre pays », a-t-il fait savoir à la population de cette ville bakwé de San-Pédro située au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire et au bord de l’océan Atlantique, à 348 km d’Abidjan .

Le PAN, comme certains aiment abréger son titre, n’a pas omis de réaffirmer la philosophie du Chef d’État Ouattara pour une nouvelle génération d’ivoiriens nouveaux qu’il veut voir jouir d’une modernité et de meilleures conditions de vie.

Et Soro, répliquant certes aux agitations d’une poignée d’opinion nationale prête à boycotter ce référendum historique par des intoxications et manifestations, a demandé aux habitant de Bas-Sassandra de ne pas se focaliser sur un ou deux articles sur un total de 184 articles, dont certains favorisent la constitutionnalisation de certains droits.

« Cette Constitution, même si elle n’est pas parfaite, la vérité et l’honnêteté obligent à reconnaître qu’elle a fait des progrès significatifs dans le sens de la démocratie », a-t-il soutenu avant d’insister sur « Moi, je vais aller en campagne pour cette Constitution », peut-être dans le Bas-Sassandra, si le Chef de l’État le sollicite pour cela.

Rappelons que le texte de l’avant-projet de la nouvelle Constitution ivoirienne a été entériné ce mardi 11 octobre en plénière à l’Assemblée nationale, après avoir été présenté et défendu par le président Alassane Ouattara le 5 octobre passé. Ces grandes lignes consacrent l’avènement d’une IIIème République après la victoire de Oui que veut obtenir la majorité présidentielle au référendum devant se tenir à la fin de ce mois d’octobre.

« L’objectif de la nouvelle Constitution est de doter la Côte d’Ivoire d’un acte constitutionnel plus moderne respectant les droits et devoirs de tous les citoyens », s’était justifié le président dans un moment historique devant les parlementaires.

Pour fouler aux pieds le concept suicidaire de « l’Ivoirité », ce contrat social prévoit que « le candidat doit être exclusivement de nationalité ivoirienne, né de père ou de mère ivoirien d’origine », une « occasion de tourner définitivement la page des crises successives » qu’ont subies de plein fouet les ivoiriens, pendant plus de dix ans.

En outre, ce projet prévoit la création d’un Sénat dont un tiers des membres seront nommés par le président, et d’un poste de vice-président « élu en même temps » que le président. Comme l’explique le président, « En cas de vacance de la présidence, le vice-président garantit la stabilité et la continuité du fonctionnement de l’exécutif d’une part et le respect du calendrier électoral d’autre part ».

Or ce nouveau poste de dauphin constitutionnel pourrait échoir à quelques autres personnes de moins de consensus qu’à Soro Kigbafori Guillaume.

Par Kouroukanfouganews
Publié le 16 octobre 2016

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s