En Afrique du Sud, les étudiants s’enflamment contre le coût des études

image

Sans sommation, la grenade assourdissante explose à moins d’une dizaine de mètres. « Voilà, c’est exactement ce que je vous disais, reprend dans un souffle cet étudiant en droit après s’être brusquement écarté. Je suis contre la présence de la police sur le campus, ça ne fait qu’attiser les tensions. »

Devant le principal bâtiment de l’université renommée du Witwatersrand, à Johannesburg, mardi 11 octobre, une cinquantaine de policiers tirent des balles en caoutchouc pour disperser des manifestants. Une poignée d’entre eux répliquent en jetant des pierres.

L’Afrique du Sud traverse une zone de turbulences. Confronté depuis plus de trois semaines à un mouvement national de contestation étudiante, le pays fait désormais également face à une crise gouvernementale. Dans un dossier différent, le parquet a ainsi annoncé le 11 octobre qu’il comptait poursuivre en justice pour fraude le ministre des finances, Pravin Gordhan. Une décision controversée qui risque de peser sur la stabilité de la première économie africaine, déjà mal en point.

C’est l’autorisation donnée le 19 septembre par le gouvernement aux universités pour qu’elles augmentent leurs droits d’inscription en 2017 qui a enflammé plusieurs campus. Les échauffourées sont récurrentes et certaines facultés ont dû fermer leurs portes temporairement.

Dans les cortèges, le même slogan est scandé par les manifestants : « Pour une éducation gratuite, de qualité et décolonisée ! » « Le fossé entre les pauvres et les riches est encore immense dans ce pays, l’éducation…

Sébastien Hervieu (Johannesburg, correspondance)

Par Le Monde Afrique | 12-10-2016

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s