Le président du parlement appelle le parti d’opposition à accepter le président zambien

image

Le président du parlement zambien a appelé vendredi le principal parti d’opposition à accepter le fait que le pays ait un président élu dans les règles au lieu de vivre dans le déni.

Le président Patrick Matibini a estimé que le Parti uni pour le développement national (UPND) perdait son temps en refusant d’accepter le président Edgar Lungu comme président dûment élu du pays lors des élections générales du 11 août.

M. Matibini réagissait aux députés de l’opposition lors d’une session parlementaire qui ne cessaient de faire référence au dirigeant zambien sous le terme de « M. Lungu » au lieu de « Son excellence, le président Lungu ».

Le président a souligné qu’en l’absence de président dans le pays, le parlement ne siègerait pas car tous les députés ont prêté serment au président, ajoutant que le parti d’opposition devait accepter que dans n’importe quelle élection, il y avait des vainqueurs et des perdants et qu’il fallait néanmoins continuer.

L’UPND a refusé d’accepter la victoire de M. Lungu aux élections, affirmant que le vote avait été volé à son leader, Hakainde Hichilema.

La Cour constitutionnelle a rejeté la demande du parti d’annuler les résultats. L’UPND s’est donc tourné vers la Cour suprême.

Par Xinhua | 08-10-2016

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s