Kinshasa décrie l’ingérence de Paris et des Nations unies dans les affaires congolaises

image

Ce jeudi 22 septembre, le ministre de la Communication et Médias et porte-Parole du Gouvernement Lambert Mende a dénoncé l’ingérence de François-Hollande et des Nations unies dans la vie politique congolaise.

Le ministre s’est directement adressé à Paris lors de cette conférence de presse : « à se demander si la République Démocratique du Congo était devenue un nouveau département d’outre-mer issu de nouvelles conquêtes de l’Hexagone ».

Le président français François Hollande, « s’est permis de tirer à boulets rouges » sur le gouvernement congolais, a déclaré Lambert Mende, dénonçant des « injonctions comminatoires ».

En comparant à l’ingérence de la Libye par l’Europe, Lambert Mende a vivement critiqué François Hollande et son « intransigence » sur les dates de l’élection.

À la fin de son discours, Lambert Mende a appelé au dialogue : « le gouvernement continue à insister pour que la classe politique congolaise dans son ensemble se retrouve autour de la table du consensus dans l’intérêt supérieur de la Nation ».

Les réactions ont rapidement suivi sur la twittosphère :

Lire la suite: http://www.voaafrique.com/a/kinshasa-decrie-l-ingerence-de-paris-et-des-nations-unies-dans-les-affaires-congolaises/3520469.html

Par VOA | 22-09-2016

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s