Le marché de mouton de Bouaké peu approvisionné à moins de 2 semaines de la Tabaski

image

A moins de deux semaines de la fête musulmane Aid El Ahda ou fête de la Tabaski, le principal marché de mouton de Bouaké (Centre-Nord) reste encore ‘’peu approvisionné’’.

Cette révélation a été faite, jeudi, par des revendeurs de mouton du marché Sagabo (Nord de Bouaké) qui demeurent ‘’inquiets’’ face à la situation.

‘’A quelques jours de la fête, nous sommes inquiets parce que le marché de Bouaké n’est pas suffisamment approvisionné’’ ont fait observer, lors d’un entretien accordé à APA, Amadou Tioro et Aboubakar Diarra, tous deux revendeurs de mouton.

Pour M. Diarra, ‘’depuis quelques jours sur 10 camions remorques qui rentrent à Bouaké avec des bêtes, il n’y a que 2 ou 3 qui déchargent sur place ici, tous les autres continuent vers Abidjan parce que nos fournisseurs trouvent que le marché d’Abidjan est plus rentable que celui d’ici’’.

‘’Ils n’ont pas totalement tort parce que franchement cette année le marché est trop lent à Bouaké’’, a reconnu par sa part, Amadou Tioro, ajoutant que l’année dernière (2015) à la même période ‘’je vendais environ 10 moutons par jour contre 2 à 3 cette année’’.

Pour Aboubakar Diarra, ‘’ il faut que le gouvernement fasse quelque chose pour l’approvisionnement du marché sinon cela risque d’être particulièrement difficile pour nous cette année car il pleut en ce moment dans le pays’’.

‘’L’année dernière au même moment j’avais 100 têtes dans mon parc, cette année je me retrouve avec à peine 40 moutons’’ a-t-il conclu.

Selon les deux vendeurs, la bonne pluviométrie ‘’constatée actuellement’’ au Mali, au Burkina Faso et au Niger (principaux pays fournisseurs de bétail de la Côte d’Ivoire) risque d’être une source de non approvisionnement du marché ‘’parce que les fermiers sont également dans ces pays des cultivateurs, et en ce moment beaucoup sont occupés par les travaux champêtres’’.

Sur le principal marché de Bouaké, les prix des moutons varient entre 55 000 et 280 000 FCFA. La fête de la Tabaski au cours de laquelle, le fidèle musulman qui a les moyens immole un bélier pour sacrifier à la tradition d’Abraham est prévue le 11 septembre prochain.

CK/hs/ls/APA

Par Abidjan.net avec APA
Publié le 1 septembre 2016

Publicités

Auteur : Charles Coulibaly Nountché

Écrivain, poète, blogueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s